Ici se trouve un contenu "FLASH" que vous ne pouvez voir parcequ'il n'est pas installé. Allez à l'adresse suivante pour télécharger flash player

Compagnie
Actualités
Réalisations
Traces
Contacts
Liens

De l'Écho d'un fleuve aux Occurrences estivales

Bloc image 1

Écho d'un fleuve

Text 2

Le Péristyle Nomade s’est fait connaitre dans le quartier Sainte-Marie par l’organisation de cinq éditions de son événement art urbain l’Écho d’un fleuve (de 2008 à 2012). Cet événement offrait une plateforme de diffusion professionnelle aux artistes en arts actuels ainsi qu’une place aux citoyens par des projets de création en médiation culturelle; il rassemblait dans un même événement différents organismes communautaires et culturels et, finalement, faisait rayonner le quartier en le transformant et en y faisant découvrir des lieux inhabituels par le biais de parcours urbains, de soirées performances sur le toit d’immeubles ou encore dans des petits parcs (entre autres).

Depuis 2013, les artistes du Péristyle Nomade ont opté pour faire relâche de cet événement dans le but d’approfondir leurs projets de recherche sur les pratiques interdisciplinaires et pour multiplier leurs interventions dans un plus grand nombre d'espaces publics; le but étant de renouveler leur regard artistique en lien avec les besoins changeants du quartier, de la société.

Ainsi sont nées les Occurrences estivales à l’été 2013, une plateforme visant à rassembler plusieurs projets de plus petite envergure mais permettant de toucher à un plus large territoire et à rejoindre une clientèle plus diversifiée. Le tout en passant par des interventions artistiques interdisciplinaires, des ateliers citoyens, des actions de valorisation artistique de l’espace public et des expositions urbaines.

Crédit photo: Pénélope St-Cyr Robitaille. Écho d'un fleuve 2012. Artistes: Mary Williamson et Zohar Melinek

De l'Écho d'un fleuve aux Occurrences estivales

Le Péristyle Nomade s’est fait connaitre dans le quartier Sainte-Marie par l’organisation de cinq éditions de son événement art urbain l’Écho d’un fleuve (de 2008 à 2012). Cet événement offrait une plateforme de diffusion professionnelle aux artistes en arts actuels ainsi qu’une place aux citoyens par des projets de création en médiation culturelle; il rassemblait dans un même événement différents organismes communautaires et culturels et, finalement, faisait rayonner le quartier en le transformant et en y faisant découvrir des lieux inhabituels par le biais de parcours urbains, de soirées performances sur le toit d’immeubles ou encore dans des petits parcs (entre autres).

Depuis 2013, les artistes du Péristyle Nomade ont opté pour faire relâche de cet événement dans le but d’approfondir leurs projets de recherche sur les pratiques interdisciplinaires et pour multiplier leurs interventions dans un plus grand nombre d'espaces publics; le but étant de renouveler leur regard artistique en lien avec les besoins changeants du quartier, de la société.

Ainsi sont nées les Occurrences estivales à l’été 2013, une plateforme visant à rassembler plusieurs projets de plus petite envergure mais permettant de toucher à un plus large territoire et à rejoindre une clientèle plus diversifiée. Le tout en passant par des interventions artistiques interdisciplinaires, des ateliers citoyens, des actions de valorisation artistique de l’espace public et des expositions urbaines.

Crédit photo: Pénélope St-Cyr Robitaille. Écho d'un fleuve 2012. Artistes: Mary Williamson et Zohar Melinek