Ici se trouve un contenu "FLASH" que vous ne pouvez voir parcequ'il n'est pas installé. Allez à l'adresse suivante pour télécharger flash player

Compagnie
Actualités
Réalisations
Traces
Contacts
Liens

Soirée résidentielle numérique

Bloc image 1

Soirée résidentielle numérique

Bloc image 2

L'individu collectif

Text 2


Soirée résidentielle numérique

La 5e édition de l’Écho d’un fleuve se poursuivait, pour un deuxième samedi, dans de nouveaux espaces publics du quartier Centre-Sud : le Parc des Pompiers et la ruelle « Promenade des arts ». Après les arts performances sur le toit des Tours Frontenac, nous nous penchions alors sur les pratiques relationnelles et numériques. Le public était invité à assister à des installations intégrées à nos espaces de vie, à des oeuvres créées en collaboration avec les résidants, et à une dégustation, sans oublier la conclusion du projet COMx2.COM et un
karaoké expérimental dans un bar du quartier pour terminer la soirée.


Mot du commissaire de la soirée résidentielle numérique


Élise Hardy
La Soirée résidentielle numérique conjugue les présences et multiplie les rencontres, paisiblement logée au coeur d’un halo de verdure urbaine, entre une ruelle verte et un parc de quartier. Vous êtes les témoins de la rencontre de cet environnement intemporel avec ses résidants, les artistes invités, les interventions sonores, visuelles et vivantes, le tout pour satisfaire votre curiosité et votre appétit pour un art urbain poétique.

Durant plusieurs semaines, résidants, artistes et organisateurs ont feuilleté l’espace et ont réfléchi à la manière de combiner leur imaginaire avec le lieu. Vous pourrez alors constater les traces de ces explorations lors du momentum créé par cette soirée.

Qu’elles soient conçues sur mesure ou adaptées au lieu grâce à de belles coïncidences, les oeuvres à découvrir s’entrelacent avec leur contexte : danse, conte, art visuel, installation sonore et interactive, performance, musique et vidéo... La soirée est numérique par la résonance qu’elle a évoquée pour chacun des créateurs : branchée ou acoustique, virtuelle ou réelle.

Profitez d’une ballade relaxante dans la « Promenade des arts » en début de soirée, le temps de goûter aux mouvements, tissus et aliments colorés, puis rejoignez l’espace vert, poétique et numérique du Parc des Pompiers pour satisfaire vos sens de musique et d’images naturelles ou artificielles.

La Soirée résidentielle numérique était aussi l’écho des deux autres journées d’Ubiquité 2012 – L’Écho d’un fleuve organisé par le Péristyle Nomade, reliant ainsi ces trois univers.

Voir les photos

Ajouter un fichier (exemple .pdf)


Soirée résidentielle numérique

La 5e édition de l’Écho d’un fleuve se poursuivait, pour un deuxième samedi, dans de nouveaux espaces publics du quartier Centre-Sud : le Parc des Pompiers et la ruelle « Promenade des arts ». Après les arts performances sur le toit des Tours Frontenac, nous nous penchions alors sur les pratiques relationnelles et numériques. Le public était invité à assister à des installations intégrées à nos espaces de vie, à des oeuvres créées en collaboration avec les résidants, et à une dégustation, sans oublier la conclusion du projet COMx2.COM et un
karaoké expérimental dans un bar du quartier pour terminer la soirée.


Mot du commissaire de la soirée résidentielle numérique


Élise Hardy
La Soirée résidentielle numérique conjugue les présences et multiplie les rencontres, paisiblement logée au coeur d’un halo de verdure urbaine, entre une ruelle verte et un parc de quartier. Vous êtes les témoins de la rencontre de cet environnement intemporel avec ses résidants, les artistes invités, les interventions sonores, visuelles et vivantes, le tout pour satisfaire votre curiosité et votre appétit pour un art urbain poétique.

Durant plusieurs semaines, résidants, artistes et organisateurs ont feuilleté l’espace et ont réfléchi à la manière de combiner leur imaginaire avec le lieu. Vous pourrez alors constater les traces de ces explorations lors du momentum créé par cette soirée.

Qu’elles soient conçues sur mesure ou adaptées au lieu grâce à de belles coïncidences, les oeuvres à découvrir s’entrelacent avec leur contexte : danse, conte, art visuel, installation sonore et interactive, performance, musique et vidéo... La soirée est numérique par la résonance qu’elle a évoquée pour chacun des créateurs : branchée ou acoustique, virtuelle ou réelle.

Profitez d’une ballade relaxante dans la « Promenade des arts » en début de soirée, le temps de goûter aux mouvements, tissus et aliments colorés, puis rejoignez l’espace vert, poétique et numérique du Parc des Pompiers pour satisfaire vos sens de musique et d’images naturelles ou artificielles.

La Soirée résidentielle numérique était aussi l’écho des deux autres journées d’Ubiquité 2012 – L’Écho d’un fleuve organisé par le Péristyle Nomade, reliant ainsi ces trois univers.

Voir les photos

L'individu collectif